Champagne issu de culture biologique depuis 1971

Vignes biologiques

Le village de Cumières à côté d’Épernay

Le village de Cumières se situe au coeur de la Champagne, sur la rive droite de la Marne à quatre kilomètres d’Epernay. Les coteaux en amphithéâtre exposés plein sud, la typicité du sol, la craie du sous-sol et le chaud microclimat, ont contribué à classer le terroir de Cumières, Premier Cru de Champagne.

Descendant d’une des plus anciennes familles de vignerons cumariots (depuis 1694), Georges Laval travaille en culture biologique dès 1971 et élève le vin dans la plus pure tradition, de façon naturelle et artisanale.

Depuis 1996, héritier du savoir-faire familial transmis sans faille de génération en génération, je continue avec la même attention la culture des deux hectares et demi de vignes et élabore avec passion les seize mille bouteilles annuelles. Raphaël, Dylan et Esteban, employés au domaine, m’épaulent tout au long de l’année, pour les soins de la vigne, du vin et l’élaboration du Champagne.

La culture biologique respecte la nature, notre cadre de vie, préserve les arômes et les saveurs originels de nos terroirs et permet d’élaborer de grands vins de Champagne. Toute technique ou produit susceptible de présenter un risque pour l’environnement et la santé publique ou d’altérer la qualité du vin sont exclus.
L’organisme de contrôle indépendant Ecocert (FR-BIO-01), certifie le mode de production biologique.

travail spécifique du solLe sol

La bonne santé de la vigne, le fragile équilibre entre la quantité et la qualité des raisins, de même que l’expression aromatique du terroir, dépendent en premier lieu du sol. Nous l’entretenons donc soigneusement.

La fertilisation naturelle (compost), en conformité avec la réglementation Bio, nourrit la terre pour satisfaire à minima les besoins de la vigne.

Les sols sont labourés, l’enherbement est maitrisé par la tonte. Ces pratiques culturales évitent l’érosion, maintiennent une activité intense de la faune et de la flore du sol. L’enracinement en profondeur est favorisé. La vigne puise ainsi les oligo-éléments essentiels à la structure, la minéralité, la salinité, la finesse du vin…

Le travail spécifique de la vigne

Nous cultivons les trois cépages champenois: Pinot Noir, Pinot Meunier (cépages noirs) et Chardonnay (cépage blanc). La moitié du vignoble a plus de trente ans et certaines vignes ont plus de quatre-vingts ans. Les vieux ceps offrent des raisins de meilleure qualité.

Savoir-faire, observation et prophylaxie sont essentielles pour aider la vigne contre les parasites. En culture biologique, nous n’appliquons que des préparations à base de minéraux, le moins possible et uniquement lorsque cela est nécessaire. Les travaux viticoles (taille, ébourgeonnage, épamprage, palissage, rognage, effeuillage, écoeurage, vendanges) sont donc réalisés avec grand soin à la main.

Au domaine, nous sommes quatre personnes à travailler, soit plus d’une personne par hectare !

cuvees_illust

Le travail spécifique du vin

A maturité, les raisins sont vendangés à la main dans la bonne humeur, et sont pressés sur notre propre pressoir traditionnel champenois.

Après débourbage, la fermentation alcoolique se produit naturellement par l’activité des levures indigènes, sans chaptalisation, en fûts de chêne dans la cave.

La qualité des raisins, la longue période de vinification, le faible volume des tonneaux, permettent une clarification naturelle des cuvées, sans aucun produit de décoloration, sans collage et sans filtration. Le vin se construit lentement, naturellement et conserve ainsi toutes ses propriétés organoleptiques, toute sa pureté.

De la vendange à l’embouteillage, les tonneaux sont ouillés chaque semaine.
Les différents cépages et lieux-dits jusqu’alors vinifiés séparément, sont assemblés avant le tirage.
Stocké sur lattes dans notre cave, le champagne prend mousse en bouteilles et vieillit sur lies 18 à 48 mois selon les cuvées.
Le remuage est effectué pendant une trentaine de jours manuellement sur pupitre avant le dégorgement.

vignes_illust2